Sapot’n brèd

Faire-part de naissance de l’association Sapot’n brèd.

C’est le nom de notre association, créée il y a une semaine, pour la diffusion de notre super outil pédagogique d’éducation alimentaire, les sirandanes à croquer.

logo association sapot'n brèd
Choix d’une sapote jaune et d’une liane de brède chouchou pour notre logo, réalisé par Nadine !

Pour l’instant, elle regroupe Nadine, Patricia et moi, les porteuses de projet. Nous avons enfin notre association pour faire connaître et transmettre nos outils pédagogiques, nos méthodes et nos retours d’expériences sur la valorisation du patrimoine alimentaire, végétal, culturel, artistique.

Faites nous signe en commentaire ou par mail à sapot.n.bred@désolées mais on ne s’est pas encore dégooglisées si vous souhaitez rejoindre l’association Sapot’n brèd et son cercle de gouvernance.

Et si le logo vous intrigue ou vous donne l’eau à la bouche, découvrez la sapote blanche ou le canistel chez Latitude fruitière !

Restez connectés car on a plein de zafer dans nout bertel !

Propositions locales d’éveil au goût

Voici quelques propositions de séances d’éveil au goût que je peux animer, ou qui peuvent être animées en crèche, maternelle, élémentaire ou même avec les adultes. Il suffit de moduler les apports (langagiers, cognitifs, techniques).

Il est néanmoins important de poser un cadre au début de chaque séance, pour mettre en appétit et replacer le participant dans un contexte positif. Cela peut-être un théâtre d’ombres (comme celui proposé dans la mallette des Maternelles du goût), un théâtre d’objets (une scénette avec de vrais légumes, qui parlent), un conte (Rondo, la chasse aux bilimbis…), une chanson ou encore des devinettes créoles.

On peut d’abord proposer des ateliers d’éveil au goût en fonction des familles d’aliments. Ici, je propose des animations et recettes en lien avec les familles d’aliments sous consommées (et facilement disponibles pourtant) :

  • les 5 sens et les fruits -> cuisiner des cookies fruités
  • les 5 sens et les légumes -> préparer un apéro de légumes
  • les 5 sens et les grains -> cuisiner du houmous, un brownie aux haricots rouges… mais on pourrait aussi apprendre à faire germer des graines, ou les semer !
  • les 5 sens et les féculents locaux (tubercules) -> préparer la rouroute ou transformer le manioc

Mais on peut aussi, comme les Maternelles du goût proposer des ateliers thématiques sur les 5 sens :

  1. le toucher et les légumes (cuits ou crus)
  2. l’ouïe et les aliments (le concert de légumes)
  3. les odeurs et les aromates
  4. la vue et les aliments (sauces colorées)
  5. le goût et les aliments acides et/ou amers

Si on a le temps, il est bon de proposer une séance sur les saveurs et les aliments acides (avec l’ajout de sucre ou de sel pour parler des autres saveurs et de l’effet gustatif des mélanges) puis une séance sur les saveurs et aliments amers.

À ce sujet, je n’ai aucun problème à proposer des aliments très acides (bilimbis, tamarins) ou très amers (endive, margoze). L’idée n’est pas nécessairement que l’aliment brut plaise directement et à tous. L’idée est plutôt de mémoriser dans la bouche ce qui est « acide » et ce qui est « amer ». Et voir qu’on peut le moduler par des ajouts (cacao+sucre) ou des préparations… ou encore avec un fruit miracle (pour les adultes).

Fruit miracle Synsepalum dulcificum
Découverte sensorielle d’aliments acides avec le fruit miracle

Il est possible de prolonger ces découvertes sensorielles et culinaires par un jeu ou un quiz (sur les brèdes, ou via le loto des fruits de La Réunion, etc.) mais un des plus grands enjeux pour moi est de proposer un ancrage, un lien avec la maison. Cela peut être :

  • une fiche recette
  • un dessin, réalisé en peinture comestible
  • une photo (de l’enfant grimaçant avec un quartier de citron)
  • un livre
  • une affiche, comme celle des portions de fruits et légumes locaux.

Inscrivez-vous au festival jeu coopère

Un article un peu hors sujet… Mais pas tant que ça, puisque contrairement aux idées reçues, la loi de jungle serait plutôt la coopération que la compétition !

Participez à la première édition du festival les 3 et 4 décembre, à La Possession !